Mes hommes seraient terrorises a l’idee de s’engager.

Mes hommes seraient terrorises a l’idee de s’engager.

Une idee recue tenace, largement encouragee par la pop culture, qui possi?de longtemps fait de votre terreau fertile le fond de commerce. Une vision sans nuances des choses, selon laquelle ces dames n’auraient qu’une l’envie, se marier et fonder une famille, tandis que les hommes profiteraient des joies du celibat en attendant que quelqu’un finisse avec un mettre le grappin dessus. Les hommes seraient ainsi plus volages, moins serieux et jamais franchement fans de a l’idee de s’engager, tandis que les femmes n’attendraient que ca. Un joli cas de sexisme ordinaire, auquel y serait grand temps libre de remedier.

« La peur de l’engagement est davantage une question de personnalite, de vecu, d’histoire personnelle que de genre », confirme Marjorie Cambier, psychologue clinicienne et sexotherapeute. « On a tendance a affirmer que les hommes paraissent les seuls a vouloir s’amuser et rencontrer de nombreuses / nombreux partenaires avant de s’engager et de construire une relation amoureuse, mais c’est evidemment faux », precise la therapeute.

Pourquoi pense-t-on bien que les hommes ont peur de s’engager ?

En cause : des stereotypes tenaces, qui tendent a evoluer, doucement mais surement. « Les stereotypes sur les comportements des hommes et des femmes paraissent i  nouveau tres repandus – les hommes ne veulent pas s’engager, ces dames seront plus maternelles, etc… -, aussi que la realite a change et que des mentalites ont evolue. Ces changements sont dus a toutes les evolutions de notre societe mais ces representations mettent un moment a s’ajuster », precise notre experte.

Quand on associe aujourd’hui davantage la peur de l’engagement au genre masculin, c’est tout seulement car ces dames n’ont finalement le choix de s’engager ou non que voili  tres peu de temps libre. Une micro seconde a l’echelle de l’humanite. Etre une femme celibataire – qui enchaine nos conquetes ou non – dans un monde ou seuls des hommes pouvaient travailler, ouvrir un compte en compte en banque et subvenir a leurs besoins, relevait de l’exceptionnel, de l’original, de l’incongru. Continue reading “Mes hommes seraient terrorises a l’idee de s’engager.”